La maternité après avoir surmonté un cancer (04/02/2016)

Dernièrement, dans les pays développés, l’âge moyen des personnes atteintes de cancer a beaucoup diminué: 2% des femmes de moins de 40 ans, par exemple, sera diagnostiqué de cancer.

Dernièrement, dans les pays développés, l’âge moyen des personnes atteintes de cancer a beaucoup diminué: 2% des femmes de moins de 40 ans, par exemple, sera diagnostiqué de cancer.

En revanche, le taux survie après ces maladies a notablement augmenté, en arrivant jusqu’à 85% chez les personnes de moins de 50 ans. Parmi la population jeune, 1 personne sur 250 aura subi un cancer et l’aura vaincu.

Tous ces facteurs font que, ces dernières années, le nombre de femmes qui ont eu un cancer mais qui, étant encore en âge de procréer, envisagent quand même d’être mères, ait remarquablement augmenté.

Notre directeur scientifique, le Dr. Alex Garcia-Faura, affirme que «beaucoup de ces femmes, si elles ont déjà terminé le traitement du cancer et qu’elles ont donc déjà surmonté la maladie, peuvent parfaitement avoir des enfants mais il est impératif que chaque cas soit examiné par une équipe multidisciplinaire».

En ce sens, l’Unité de Conseil Reproductif pour les patientes oncologiques de l’Institut Marquès est une référence internationale. Ce Conseil est composé de différents experts qui, après avoir analysé le cas particulier de chaque patiente, choisissent le bon moment et la durée du traitement.

Une fois que la patiente ait surmonté le cancer, les médecins décideront si la femme peut tenter une grossesse spontanée ou s’il est préférable de se soumettre à un traitement de PMA. Parmi les techniques possibles, il y a la Fécondation in Vitro, le Don d’Ovules ou l’Adoption d’Embryons.