Mon petit gars

Cher Dr. Hans,

La première fois que vous nous avez reçus en Juin 2015, j’étais assez «effondrée» par une expérience négative dans un autre hôpital. La conversation n’a pas été non plus ce que nous attendions et je visualisais le “Projet de bébé” comme quelque chose de tellement difficile… Maintenant, je comprends vos explications et, en fait, aussi bien Joan comme moi-même apprécions votre sincérité, bien qu’à cette époque la réalité était dure.

Les professionnels qui se consacrent à la reproduction, vous faites votre travail, mais vous devez être cohérents et transmettre aux patients la réalité. Nous avons pu constater pendant ces mois que vous êtes un grand professionnel et une grande personne. Dans votre environnement de travail, vous générez une bonne ambiance et ceci est perçu et apprécié en tant que patient dans un sujet si délicat comme celui-ci.

Nous vous remercions pour tout ce que vous nous avez aidés, pour nous avoir écoutés et toujours reçus avec un sourire ou un commentaire amical.

De plus, dans mon cas, en tant que patiente active, je me souviendrai toujours comment vous m’avez encouragée et essayé que je ne me culpabilise pas pour la bêta négative. Vous avez également dit une chose qui m’a encouragée et qui fût très importante pour moi. Alors que je pensais qu’il ne me restait plus qu’un “petit” et je n’y croyais pas trop… mais vous m’avez dit que pourquoi ne serait-ce pas celui-ci, et vous m’avez transmis confiance. Et vous aviez raison, c’était bien lui, ce ne pouvait être que lui, c’est mon fils, que je connaitrai bientôt et qui aura une mère, un père et une sœur qui l’attendent avec toute leur affection et leur amour.

Merci beaucoup, Dr. Hans, pour votre professionnalisme, votre sympathie et votre proximité. Continuez toujours à aider vos patients, ne changez pas… Et, pour finir, je voulais vous désirer tout le bonheur possible dans votre vie professionnelle comme personnelle.

Une famille qui vous aime.

Juan, María, Elisenda et “Petit pois”.
(Cornellà, mars, 2016)