Le régime alimentaire peut nous aider dans le processus de grossesse (01/04/16)

Dans un processus de grossesse, il existe de nombreux facteurs qui pèsent sur le résultat final et l’un d’entre eux est la nourriture. Les experts disent que notre régime alimentaire peut augmenter les chances d’une femme de tomber enceinte

Dans un processus de grossesse, il existe de nombreux facteurs qui pèsent sur le résultat final et l’un d’entre eux est la nourriture. Les experts disent que notre régime alimentaire peut augmenter les chances d’une femme de tomber enceinte.

Le Dr Véronique Moens de l’Institut Marquès explique que “ce que nous mangeons affecte le sang, les cellules et le système hormonal; raison pour laquelle il est donc aussi très important d’examiner le régime alimentaire des patients».

L’alcool n’est pas un bon compagnon de la fertilité, bien qu’il n’y ait pas encore de rapports concluants, comme ne l’est pas non plus la caféine, qui resserre les vaisseaux sanguins et ralentit le flux sanguin vers l’utérus en rendant ainsi plus difficile l’implantation de l’embryon. Moins de 500 ml de café ne sont pas un obstacle pour concevoir un enfant, mais il est conseillable d’éliminer la caféine quand on a des difficultés pour tomber enceinte ou quand on veut avoir recours à une FIV.

Il y a certains aliments contre-indiqués comme le ceviche, le sushi et les fruits de mer fumés.

La listériose est une autre menace dans le processus de la grossesse car elle peut provoquer des avortements spontanés si elle se produit dans le premier ou le deuxième trimestre. Cette infection provient d’une bactérie qui se trouve dans les aliments contaminés, la plupart étant souvent des produits précuits à base de viande (viande prêt-à-manger), fromages à pâte molle et les produits laitiers non pasteurisés.

Certains aliments sont recommandés

Mais, tous les aliments ne représentent pas un obstacle, il y a aussi des produits qui favorisent le succès du processus. Les aliments riches en nutriments, tels que les grains entiers, sont l’un d’entre eux, même dans le cas de femmes ayant des ovaires polykystiques. Ils sont plus conseillables que les glucides raffinés parce que ces derniers, dans le processus d’élaboration, perdent jusqu’à 17 éléments nutritifs, y compris les antioxydants, la vitamine B et le fer.

Fruits et légumes, grâce à la surabondance des oligo-éléments et acides gras oméga-3, des acides gras, favorisent aussi la grossesse. Le poisson est une bonne source d’oméga-3, quoiqu’il faut faire attention à la quantité que l’on en mange pour une éventuelle teneur élevée en mercure, et qu’il convient d’éviter le thon en conserve, l’espadon, le tile, le poisson scie, le requin, l’espadon, le maquereau, le marlin et le mérou.

Les hommes peuvent aussi améliorer la qualité de leur sperme

Mais la responsabilité ne revient pas seulement aux femmes! Nous avions déjà expliqué que manger des baies et des agrumes aide à prévenir la dysfonction érectile, et il y a aussi des aliments qui favorisent une meilleure performance des spermatozoïdes. Les antioxydants, comme la vitamine C, stimulent le mouvement, avec une notoriété particulière dans le cas des fumeurs. Un verre de jus d’orange tous les matins est bénéfique! L’acide folique et le zinc, qui, parmi d’autres aliments, se trouve dans le poulet, aident à contrôler le volume de sperme.