Femmes célibataires:

Il n’y a pas si longtemps que le fait d’être une mère célibataire n’était qu’une circonstance. Aujourd’hui, être une mère célibataire est aussi une décision personnelle qui n’implique pas être seule: dans les cas que nous voyons dans nos consultations, les nouvelles célibataires comptent souvent avec un large soutien de leur famille et de leurs amis, ce qui est essentiel pour le développement de la maternité comme projet personnel.

Pourquoi il y a-t-il de plus en plus de femmes célibataires qui souhaitent être mères?

En Espagne, on estime qu’un sur cinq des traitements de procréation médicalement assistée sont suivis par des femmes célibataires. Selon ANACER, l’Association Espagnole de Cliniques de la Procréation Médicalement Assistée, ces dernières années, cette option a augmenté de 40% dû à:

  • La diversification des modèles familiaux et des nouvelles valeurs. L’exercice de la maternité comme une décision personnelle, pas forcément encadrée dans une relation de couple.
  • L’intégration des femmes dans le marché de l’emploi ces dernières années et les problèmes qu’elles ont pour trouver la stabilité avant les 35 ans, ayant pour conséquence la diminution de la fertilité et la nécessité de faire recours à la procréation médicalement assistée.
  • Les difficultés rencontrées par de nombreuses familles monoparentales pour adopter, aussi bien au niveau national qu’international.

Quel est le profil des femmes célibataires par choix?

D’après l’étude de M. Brichete dans le Manuel de l’intervention psychologique dans la procréation assistée, elles répondent aux caractéristiques suivantes:

  • Elles sont célibataires après une décision personnelle.
  • Elles sont des femmes matures, âgées d’entre 30 et 45 ans.
  • Elles ont volontairement choisi la maternité en solitaire (n’ayant pas trouvé le bon partenaire ou pour des raisons professionnelles)
  • Elles ont un haut niveau académique et / ou des emplois qualifiés
  • Elles présentent un pouvoir d’achat acceptable, mais elles sont la seule source de revenus à la maison
  • Elles peuvent combiner la journée de travail et la journée écolière
  • Elles ont sa résidence proche de sa famille d’origine ou bien de l’école ou du travail (elles habitent généralement dans les grandes villes)
  • Elles sont autonomes et indépendantes, avec un grand équilibre émotionnel.
  • Elles ont confiance en soi, et de l’initiative.
  • Elles représentent une autre expérience de la maternité en tant que projet d’auto- réalisation.