Le défi d’être mère après avoir vaincu un cancer du sein

Quand un cancer est diagnostiqué, souvent la possibilité de devenir mère est mise de côté, lorsque en réalité, en même temps que la science avance et réussie à vaincre le cancer, la procréation médicalement assistée réussie elle aussi à rendre possible la grossesse une fois que les traitements sont terminés comme l’explique le témoignage d’Elena, heureuse avec son bébé Paula dans les bras

Quand un cancer est diagnostiqué, souvent la possibilité de devenir mère est mise de côté, lorsque en réalité, en même temps que la science avance et réussie à vaincre le cancer, la procréation médicalement assistée réussie elle aussi à rendre possible la grossesse une fois que les traitements sont terminés comme l’explique le témoignage d’Elena, heureuse avec son bébé Paula dans les bras.

A seulement 14 jours, Paula est sortie de sa maison pour la première fois. Ses parents ont décidé de l’emmener à l’Institut Marquès pour la présenter au Dr. Alex García Faura, directeur de l’Unité d’Oncologie et Reproduction et médecin responsable du traitement grâce auquel Paula est née il y a moins de deux semaines. “ Cela nous fait plaisir que le Dr. García Faura fasse la connaissance de Paula”, explique Elena, sa maman.

L’histoire de cette récente maman a touché toute l’équipe de la clinique. Elle est arrivée à l’institut Marquès après avoir gagné la bataille contre le cancer du sein, diagnostiqué à l’âge de 30 ans. Pour vaincre la maladie, elle a dû se soumettre à des traitements ayant des effets indésirables pour la fertilité.

Cependant, à aucun moment elle a perdu le désir de former une famille. Une fois sortie de l’hôpital, à 40 ans, la maman de Paula a commencé une nouvelle lutte pour la maternité. «Je suis maitresse d’école et d’éducation infantile. J’adore les enfants et j’ai depuis toujours voulu devenir mère. Mon rêve s’est vu compromis pendant beaucoup de temps», dit-elle avec émotion.

“J’ai fait face à deux tentatives infructueuses de grossesse dans d’autres cliniques. Cependant je ne me suis jamais rendue…et alors j’ai connu l’Institut Marquès, où l’expérience s’est déroulée pour le mieux, que ce soit pour la prise en charge médicale tout comme l’attention reçue. En deux mois, nous avons enfin réussi. Cela a été comme un miracle”, nous explique Elena avec satisfaction.

Elena recommande aux autres patientes avec un cancer du sein qui désirent être mamans qu’elles ne se rendent pas : “ aux femmes qui font face à des situations comme la mienne je leur dirai qu’elles ne se rendent jamais, qu’elles ne sont pas seules et que la lutte en vaut la peine”.

lab

Nos cliniques ont été teintes en rose aujourd’hui, lors de la Journée Mondiale contre le Cancer de Sein, afin de transmettre un message d’espoir : il est possible de devenir mère après avoir vaincu le cancer.