Notre étude sur l’audition du fœtus, le plus lu de la revue scientifique Ultrasound (06/06/16)

La revue scientifique Ultrasound a annoncé dans son dernier bulletin que notre article Expression faciale fœtale en réponse à la diffusion de musique par voie vaginale, publiée en Septembre 2015, est le plus lu par son public

L’Institut Marquès continue de se consolider en tant que chef de file en matière d’innovation, notamment avec nos études sur les effets de la musique dès les premiers abords de la vie.

La revue scientifique Ultrasound a annoncé dans son dernier bulletin que notre article Expression faciale fœtale en réponse à la diffusion de musique par voie vaginale, publiée en Septembre 2015, est le plus lu par son public. Ultrasound est l’une des revues médicales les plus prestigieuses en Gynécologie et Obstétrique, de sorte que cette nouvelle représente une grande reconnaissance dans le domaine scientifique.

En plus de ce succès dans la communauté médicale, notre étude sur l’audition du fœtus a eu un impact énorme sur les médias. Les images de fœtus ouvrant la bouche et tirant la langue ont fait le tour du monde.

Avec cette recherche, menée auprès de plus de 1000 patients, l’Institut Marquès a constaté que les fœtus entendent déjà à partir de la 16e semaine (lorsqu’ils mesurent à peine 11 cm) du moment que le son leur parvienne du vagin de la mère.

On a constaté que lorsque le bruit leur parvient depuis l’extérieur, par exemple, de l’abdomen de la mère, ils l’entendent à peine. Ils le perçoivent comme un murmure et de façon déformée. Au lieu de cela, lorsque nous émettons les sons depuis le vagin, grâce au Babypod, le fœtus réagit en bougeant la bouche et la langue.

Cette découverte a des applications médicales importantes. Cela nous permet d’exclure la surdité du fœtus, parce que si le fœtus réagit cela veut dire qu’il n’est pas sourd. Il facilite également les écographies car, en induisant des mouvements fœtaux, il nous permet de voir toutes leurs structures plus facilement et en moins de temps. Le Babypod est le seul appareil qui peut communiquer efficacement avec le fœtus et l’utiliser pendant la grossesse permet aux femmes enceintes de vérifier le bien-être fœtal.

En outre, les experts estiment que toute forme de stimulation sensorielle est bonne, et le plus tôt on commence le mieux c’est. La musique stimule l’apprentissage des langues.

À l’Institut Marquès nous continuons d’avancer dans cette ligne de recherche, en comparant la réaction du fœtus face à différents types de musique, et aussi à la voix de la mère ou toute personne qui veuille communiquer avec le fœtus.

Comment améliorer l’implantation avec la musique

En parallèle, nous avons ouvert une autre étude scientifique pour analyser si la musique peut aussi améliorer l’implantation d’embryons. Dans cette étude, pour l’instant nous avons constaté qu’en utilisant le Babypod juste après le transfert d’embryons et pendant les jours précédant le test de grossesse, les patients ont remarqué une réduction de leur degré d’anxiété.

Préalablement, l’Institut Marquès avait déjà découvert que la musique augmente le taux de fécondation in vitro de 5%. Suite à cette étude, qui a été publiée en 2015, le Journal of Fertilization, tous nos incubateurs ont incorporé un système de musique intégré.

La musique reste, par conséquent, l’une de nos valeurs ajoutées en tant que centre international de référence dans la PMA, où nous donnons la priorité aux soins fondés sur l’excellence et l’innovation pour améliorer les traitements et le bien-être de nos patients.