Vitrification des ovules

Vitrifie tes ovules: Décidez quand devenir mére.

La vitrification des ovules est une nouvelle technique de la reproduction assistée qui permet de congeler les ovules d’une femme afin que celle-ci puissent les utiliser le jour où elle souhaite être mère. L’Espagne a connu la naissance de plusieurs enfants grâce à ce procédé qui offre des taux de grossesse similaires à ceux obtenus avec des ovules frais. Et son usage se développera dans l’avenir l’avenir grâce aux avantages qu’il offre: D’une part, ce procédé permet de préserver la fertilité de la femme avant qu’un traitement médical ne puisse pas affecter ses ovules, et d’autre part, il permet aux jeunes femmes d’ajourner leur maternité sans renoncer à avoir un enfant plus tard avec son propre matériel génétique.

L’institut Marquès dispose d’une autorisation de la Generalitat de Catalunya pour vitrifier les ovules et offre ce service à toute femme qui le sollicite pour des raisons médicales ou circonstances personnelles.

Pourquoi peut-il être utile de congeler des ovules?

Avec le temps la fertilité de la femme diminue considérablement et, dû au vieillissement des ovaires, non seulement il est plus difficile d’aboutir à une grossesse mais, une fois que celle-ci a lieu, il y a moins de probabilités que l’enfant naisse en bonne santé.

D’un côté, la réserve d’ovocytes avec laquelle naît une femme disparaît progressivement (pendant chaque cycle mensuel environ 1.000 ovules se perdent, de sorte qu’aux 35 ans il en reste environ que 10% de la réserve totale environ). Le problème n’est pas seulement qu’il reste moins d’ovules mais aussi que leur qualité empire avec les années. Il est fréquent qu’une femme de 38-40 ans aie épuisé la réserve d’ovules aptes à donner naissance à un enfant en bonne santé puisque l’âge entraîne des modifications dans le procédé de formation des ovules, ce qui peut entraîner la formation de failles reproductives ou la présence de chromosomes supplémentaires (s’il s’agit du numéro 21 celui-ci donnera lieu au Syndrome de Down).

En congelant les ovules d’une femme durant sa période la plus fertile, nous évitons ce genre de problèmes et rendons possible qu’elle puisse disposer d’ovules de bonne qualité lors d’un futur traitement de reproduction assistée afin d’engendrer une grossesse et d’avoir un enfant en bonne santé..

Dans quels cas la congélation d’ovules est-elle recommandée

Pour préserver la fertilité. Chez les jeunes femmes sans partenaire qui souhaitent assurer leur maternité dans l’avenir, soit en l’assumant en solitaire ou bien avec cette personne appropriée qu’elles n’ont pas encore trouvée mais qu’elles espèrent trouver un jour. Aussi, chez les jeunes femmes en couple qui souhaitent retarder l’arrivée d’un enfant pour des raisons personnelles ou professionnelles.

Avant de suivre un traitement oncologique. La chimiothérapie et la radiothérapie produisent des dommages irréversibles sur les ovules, c’est pourquoi la congélation ouvre une porte aux techniques de reproduction afin de pouvoir avoir un enfant une fois la maladie soit surmontée.

• Pour d’autres raisons médicales (avant une extirpation d’ovaire, par exemple).

• Quand pour des raisons éthico-morales la congélation d’embryons en cycles de Fécondation in Vitro n’est pas souhaitée.

Pour accroître les possibilités de grossesse chez les femmes ayant une faible réserve ovarienne lors de la réalisation de la fécondation in vitro avec des ovocytes issus de plusieurs cycles de stimulation.

Comment s’effectue la congélation des ovules

D’abord il est nécessaire d’obtenir les ovules à l’aide d’un procédé de stimulation ovarienne suivi d’une ponction ou récupération des ovocytes.
Une fois que les ovules sont collectés, la congélation se réalise par des techniques de vitrification. La vitrification est une solidification cellulaire à une basse température et peu de temps avant que de la glace se forme. Pour y parvenir, nous utilisons des cryo-protecteurs en grandes quantités qui évitent la rupture des membranes cellulaires.

Au fil du temps, au moment où la grossesse est souhaitée, nous procédons à la décongélation des ovocytes puis à l’insémination. Les embryons sont transférés deux ou trois jours plus tard sans besoin de soumettre la patiente à des traitements hormonaux.