L’Embryomobile diminue l’anxiété pendant les traitements de reproduction assistée

Grâce à l’Embryomobile nos patients disposent d’une application mobile connectée à l’Embryoscope, un incubateur hautement technologique muni d’une caméra intégrée qui reproduit les images des embryons en développement

L’attente suite à la Fécondation In-Vitro et la sélection du meilleur embryon pour le transfert est un moment difficile à vivre et qui peut provoquer chez certains couples qui suivent un traitement de Reproduction Assistée une réelle anxiété. L’Institut Marquès offre à ses patients la possibilité de suivre en direct et via Internet les développements de leurs embryons dans l’incubateur pendant ces quelques jours d’attente.

Grâce à l’Embryomobile nos patients disposent d’une application mobile connectée à l’Embryoscope, un incubateur hautement technologique muni d’une caméra intégrée qui reproduit les images des embryons en développement. Ils peuvent se connecter en toute tranquillité de chez eux à partir de leur ordinateur ou de leur Smartphone autant de fois qu’ils le désirent. Notre étude a démontré que cette application rassurait grandement nos patients et diminuait leur taux d’anxiété.

Remerciements de la Société Européenne de Reproduction Humaine et Embryologique (ESHRE)

Notre équipe de médecins présents lors du congrès annuel de la Société Européenne de Reproduction humaine et embryologique (ESHRE), célébrée cette semaine à Genève, a pu ainsi présenter les résultats de cette étude concernant l’Embryomobile. Grâce à la participation de 400 patients issus du monde entier, nous avons pu constater que le suivi des embryons de n’importe quel endroit via l’application mobile avait rassuré 91% des patients durant le processus d’évolution embryonnaire.

La docteure Federica Moffa, gynécologue à l’Institut Marquès, affirme que “l’Embryomobile a été très bien reçu par nos patients, leur permettant ainsi de s’impliquer plus directement dans le processus et les aidant ainsi à établir un premier contact émotionnel avec leur futur enfant. C’est comme s’ils avaient directement accès au laboratoire de leur maison. Un exemple de transparence dans notre manière de travailler”.

Nombreux sont les patients qui ont utilisé l’Embryomobile, et ce plus d’une fois. Le nombre d’utilisateurs s’élève à plus de 3000 dont 400 ont participé à notre étude – 43% affirmant qu’ils se connectaient plus de cinq fois par jour pour voir leurs embryons, 27% se connectant entre 2 et 4 fois, 23% une seule fois. Plus de la moitié des participants (51%) se mettant à la place de nos embryologues et de nos experts en laboratoire, se voyaient capables de choisir le meilleur embryon pour obtenir une grossesse. Parmi eux, 74% ont correctement choisi l’embryon qui allait finalement être utilisé pour un transfert ou une vitrification.