Les embryons voyagent pour se réunir avec leurs parents

L’Institut Marquès présente les resultats de son programme pionnier de don d’ovules a distance (DOD)

 

Durant le 34ème congrès de l’ESHRE l’Institut Marquès, centre de référence international en Gynécologie et Procréation Médicalement Assistée, a présenté les résultats du programme de Don d’Ovules à Distance (DOD) sur les cycles réalisés durant 2 années avec le centre Livet de Turin.

A l’Institut Marquès nous travaillons constamment afin de rapprocher nos traitements, pionniers et innovants, de nos patients. Entre autres, nous souhaitons éviter dans la mesure du possible qu’ils aient à voyager pour réaliser tout leur traitement de procréation médicalement assistée.

Le programme de Don d’Ovules à Distance (DOD, Distance Oocyte Donation) est une initiative de l’Institut Marquès qui suppose la possibilité de mener à bien une fécondation in vitro sans que la patiente ait à se déplacer de son pays d’origine. Actuellement, l’Institut Marquès offre cette possibilité grâce à ses centres en Espagne, en Irlande et en Italie et au travail commun avec ses centres collaborateurs.

Le protocole est le suivant : dans le pays d’origine l’échantillon de sperme du conjoint est congelé puis envoyé à notre laboratoire, où sera réalisée la fécondation de l’ovule de la donneuse en frais avec la technologie la plus avancée. Le système de matching de phénotype entre donneuse et patiente est prioritaire à l’Institut Marquès afin d’assigner la donneuse la plus adéquate. Une fois l’embryon fécondé, celui-ci est envoyé vitrifié dans le pays d’origine et là-bas le médecin titulaire de la patiente (celui qui l’a suivait avant le DOD) réalisera le transfert dans l’utérus. C’est-à-dire que c’est l’embryon qui voyage pour se réunir avec ses parents.

Concrètement, dans cette communication de l’ESHRE nous présentons les résultats obtenus par l’Institut Marquès pour le DOD avec le centre Livet de Turin. Ces résultats sont excellents parce qu’il s’agit d’un programme pionnier pour lequel on travaille exclusivement avec des ovules frais et avec la meilleure technologie. L’Institut Marquès a mené à bien une étude clinique sur 215 cycles de DOD réalisés avec Livet durant 2 années, entre mai 2015 et mai 2017. Les résultats montrent que le taux de grossesse obtenu avec le programme DOD est de 64.6% par transfert embryonnaire, celui de bébés nés vivants de 52%, celui de fausse couche est seulement de 12.6% et celui de grossesse multiple baisse jusqu’à 0.9%.

Dans les pays où le don d’ovules à distance n’est pas possible, l’Institut Marquès offre le programme Just For Transfer. Il s’agit d’une alternative qui permet aux patients d’envoyer l’échantillon de sperme à nos laboratoires, où se réalise la fécondation avec ovule frais. Les patients doivent seulement se déplacer pour réaliser le transfert embryonnaire.