Soutien au manifeste sur les pesticides de «Citizens for Science in Pesticide Regulation»

L’Institut Marquès, en tant que centre médical ainsi que sa directrice générale, la Dr. Marisa López-Teijón, font partie de la coalition de la société civile, d’institutions, de scientifiques et d’experts juridiques «Citizens for Science in Pesticide Regulation», qui ont signé un manifeste pour exiger la réforme de l’utilisation des pesticides dans l’Union Européenne.

L’Institut Marquès, en tant que centre médical ainsi que sa directrice générale, la Dr. Marisa López-Teijón, font partie de la coalition de la société civile, d’institutions, de scientifiques et d’experts juridiques «Citizens for Science in Pesticide Regulation», qui ont signé un manifeste pour exiger la réforme de l’utilisation des pesticides dans l’Union Européenne.

L’objectif du manifeste est de protéger la sécurité alimentaire par le biais d’une réforme qui donne la priorité à la santé publique, l’environnement et l’agriculture durable. Pour cela, le texte préconise une réglementation indépendante sans intérêts acquis. Selon le manifeste, «l’Union Européenne dispose d’une des meilleures réglementations au monde en matière de pesticides en théorie, mais en pratique, elle n’est pas appliquée» et que «le système permet que aux intérêts privés d’avoir en priorité la santé et l’environnement».

«Citizens for Science in Pesticide Regulation» fait appel aux autorités européennes à réformer le règlement afin d’accroître le niveau de protection contre  les pesticides, qui ont des effets négatifs sur la santé et l’environnement. Dans le cas de la santé reproductive, des études faites antérieurement sur la fertilité masculine, effectuées par l’Institut Marquès, ont révélé une dégradation de la qualité du sperme dans les zones où la présence de ce type de substances chimiques était plus élevée. Certaines de ces substances se comportent comme des perturbateurs endocriniens qui agissent comme des hormones, sans être vraiment des hormones, et altèrent le développement testiculaire du bébé pendant la grossesse.