Réussir à tomber enceinte: mythes et réalités

Il existe beaucoup de fausses croyances autour de ce thème. C’est pour cela qu’il est nécessaire d’éliminer les mythes et de résoudre les principaux doutes des couples qui recherchent une grossesse

Il est évident que pour tomber enceinte il est nécessaire d’avoir des rapports sexuels durant les jours fertiles. Cependant, les possibilités de réussir dépendent de trois facteurs: l’âge de la femme, la qualité du sperme et le degré de fertilité de l’homme et de la femme. Il existe beaucoup de fausses croyances autour de ce thème. C’est pour cela qu’il est nécessaire d’éliminer les mythes et de résoudre les principaux doutes des couples qui recherchent une grossesse.

Tenter le 14ème jour des menstruations est suffisant

Le plus simple est d’avoir des relations entre les trois jours précédents et le jour même de l’ovulation. Afin de savoir quel est ce jour il faut se fier à la durée habituelle des cycles menstruels. Si le cycle est de 28 jours, il est probable que l’ovulation se produise le 14ème jour du cycle, mais si il est de 27, le 13eme jour. Comme cela n’est pas toujours exact, le mieux est de ne pas restreindre la tentative à un seul jour. Nous savons que les spermatozoïdes peuvent atteindre avec vitalité l’ovocyte durant trois jours dans les trompes et le féconder durant les 24 heures suivantes. Le plus simple est donc d’orienter les relations sexuelles sur ces quatre jours.

Est-il bon de prendre de l’acide folique avant la grossesse

Avant la grossesse il faut prendre de l’acide folique car sa prise aide à prévenir les altérations graves de la moelle épinière et du cerveau mais aussi d’autres défauts comme la fente labiale. Le développement du tube neural de l’embryon commence très précocement, même avant de savoir que vous êtes enceinte, c’est pour cela qu’il est bon de commencer à le prendre un mois avant.

Les principales sources alimentaires de folates sont les légumes. Cependant, ils sont sensibles à tous les processus culinaires et leur contenu se perd dans l’eau de cuisson, la vapeur ou l’huile, et, si ils se mangent crus il y a aussi des différences dans le degré d’absorption du folique dans l’alimentation. C’est pour cela qu’il est recommandé de prendre de l’acide folique sous forme de complément pharmacologique, qui est mieux absorbé que celui des aliments.

L’âge ovarien a un lien direct avec l’âge

Les probabilités de tomber enceinte durant chaque cycle sont liées à l’âge ovarien, qui peut être de quelques années en moins ou en plus que l’âge de la femme. Cependant, le meilleur indicateur est le taux d’hormone antimüllérienne dans le sang. Le compte des follicules antraux à l’échographie est également un bon indicateur. Les femmes naissent avec un nombre d’ovocytes prédéterminés qui diminuent chaque mois à partir de la puberté. Certaines naissent avec un nombre moins important ou bien perdent plus d’ovocytes que la normale à chaque cycle. C’est pour cela qu’il est important de s’interroger sur la réserve ovarienne lors de la consultation gynécologique.

La qualité du sperme augmente avec les éjaculations

En effet, la qualité du sperme est significativement meilleure chez les hommes ayant un nombre plus important d’éjaculations et elle augmente en proportion directe avec une fréquence plus importante. C’est un bon stimulus pour la formation des spermatozoïdes dans les testicules. Comme pour les muscles, la fonction entraine l’organe.