La vie est meilleure avec musique, la Fécondation In Vitro aussi

L’Institut Marquès a été reconnu internationalement pour ses études sur les effets de la musique au début de la vie. Nos découvertes ont fait le tour du monde et ont été présentées dans les plus importants congrès de médecine de la reproduction, mais aussi dans des universités et des centres de recherche tels que le Massachusetts Institute of Technology à Cambridge ou l’Imperial College à Londres.

La musique améliore les résultats de la Fécondation In Vitro

Nous appliquons la musique à toutes les étapes des traitements de Procréation Médicalement Assistée. Grâce à cela, nous avons démontré que les embryons qui se développent avec la musique améliorent leur taux de fécondation de 5%. C’est pourquoi il y a toujours de la musique à l’intérieur de tous nos incubateurs : les micro-vibrations enlèvent les milieux de culture, produisent une distribution homogène des nutriments et dispersent les impuretés. De cette façon, nous reproduisons le mouvement que les embryons auraient s’ils étaient dans l’utérus de la mère.

Suite à cette découverte, des artistes du monde entier se sont intéressés à nos recherches en y participant et en jouant même en direct pour nos embryons dans le laboratoire. Antonio Orozco, Sharon Corr et Alex Ubago en font partie.

Nous voulons célébrer avec vous la Journée Mondiale de la Musique en partageant le concert que Sharon Corr et Alex Ubago ont donné pour les embryons dans les laboratoires de l’Institut Marquès.

La musique nous aide aussi pendant la grossesse: grâce au développement d’un petit haut-parleur intravaginal, Babypod, à l’Institut Marquès, nous étudions la réponse à la musique des bébés à partir de la 16ème semaine de gestation. Grâce à ces études, nous pouvons désormais communiquer avec le bébé avant sa naissance.