Les réponses à vos doutes sur les spermatozoïdes … et quelques données étranges

En tant qu’expert en andrologie, les patients nous posent de nombreuses questions sur le fonctionnement des spermatozoïdes, que nous avons résumé en trois points

Le spermatozoïde est le gamète masculin dont la fonction est de former un zygote après la fusion avec le noyau du gamète féminin, l’ovule.

En tant qu’expert en andrologie, les patients nous posent de nombreuses questions sur le fonctionnement des spermatozoïdes, que nous avons résumé en trois points:

Combien?

L’organisation Mondiale de la Santé (OMS) établit que la valeur de concentration considérée comme normale est actuellement de 15 millions de spermatozoïdes par millimètre éjaculé. En accord avec des publications scientifiques réalisées par l’Institut Marquès, la détérioration de la fertilité masculine provient principalement de la pollution industrielle. L’influence des perturbateurs endocriniens provenant de la chaine alimentaire, spécialement dans les zones industrielles, font que les femmes enceintes transmettent des niveaux élevés d’estrogènes au fœtus masculin, affectant le développement du testicule fœtal, et donc, la qualité du sperme.

Quand?

A la différence des femmes, qui ont un nombre d’ovules limités depuis la naissance, les hommes produisent de nouveaux spermatozoïdes toute la vie, et conservent donc leur fertilité.

Avec le temps, cependant, le degré de fragmentation de l’ADN peut augmenter, cause d’infertilité ou de fausses couches à répétition.

Afin de choisir les spermatozoïdes les plus sains, l’Institut Marquès a incorporé dans son laboratoire la dernière technologie d’analyse de sperme, le chip Fertile, dispositif breveté par la Harvard University Medical School & Massachusetts Institute of Technology (MIT) qui simule le parcours que réalisent les spermatozoïdes dans l’appareil génital féminin avec l’objectif de sélectionner les meilleurs et les plus sains.

Comment?

Le « voyage » des spermatozoïdes jusqu’à l’ovule est complexe. Le parcours représente une distance approximative de vingt centimètres et dure en moyenne une heure jusqu’à l’utérus.

La vitesse à laquelle avance chaque spermatozoïde dépend de sa morphologie, en particulier de celle du flagelle, le large appendice qui lui donne de la mobilité. Et comment s’orientent-ils afin de féconder l’ovule ? Grâce au propre système génital féminin qui, durant tout le voyage, conduit les spermatozoïdes de manière chimique, attirés par l’ocytocine, et mécanique grâce aux contractions de l’utérus.

Dans le cadre de la procréation médicalement assistée, la fécondation des ovules peut être réalisée à travers de deux techniques, dépendant de l’analyse réalisée en amont à chaque patient:

La première est la fécondation in vitro conventionnelle : qui consiste à inséminer chaque ovocyte avec 100.000 spermatozoïdes mobiles afin que l’un d’entre eux, au hasard, pénètre sa membrane.

En revanche, avec la seconde, appelée injection intra cytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI), on introduit un seul spermatozoïde au sein du cytoplasme de l’ovule.

Comment choisir le meilleur spermatozoïde ? A l’Institut Marquès nous utilisons la technique IMSI, qui permet de voir les gamètes masculins augmentés de 16.000 fois et de sélectionner le plus adéquat pour le féconder avec l’ovule par micro injection (ICSI).

Saviez-vous que…

…le spermatozoïde le plus grand du monde est celui de la petite mouche de fruit?

Les gamètes masculins de l’espèce Drosophile bifurca dépassent les 2 centimètres de longueur. 600 fois plus grand que les grands animaux comme un hippopotame, qui a des spermatozoïdes de seulement 0,033mm et 300 fois plus grand que ceux d’un humain, qui mesure environ 0.07mm. Les énormes animaux, comme l’hippopotame ont des spermatozoïdes mesurant seulement 0,0033mm, plus petits que ceux d’un humain, qui mesure environ 0,07mm.